Alice Liddell ou Alice aux pays de merveilles

0
81

lewis_carroll_06-552x620Le personnage d’Alice aux pays des merveilles que nous connaissons tous, s’inspire de la petite Alice Liddell, fille de Henry Liddell ayant 9 autres enfants et étant le doyen de l’université où le créateur, professeur de mathématiques Charles Ludwidge Dodgson que l’on ne connait pas encore sous le pseudonyme de Lewis Carroll exerce.

La vie de cet écrivain fasciné par l’enfance a su inspirer nombre de polémiques, il aimait faire de grandes balades avec les enfants et bénéficiait de leur affection, il aimait de plus les photographier, et concours de circonstances en vint à couper les ponts avec la famille Liddell pour des raisons obscures jusqu’en 1996, la page concernant cet rupture fut déchiré de son journal intime.

Karoline Leach auteur de scénarios pour la télévision découvre en 1996 un manuscrit expliquant l’affaire, le « diacre pédophile » ( si, si le point en parle > < ) est ainsi réhabilité, Mr. Dogdson alias L.Carroll s’était éloigné de la famille non sur ordre des maîtres de la maison Liddell, mais pour préserver la gouvernante de rumeurs la voyant déjà dans le lit de l’auteur.

Lewis Carroll pu donc ainsi offrir en 1864 à la petite Alice son récit promis lors d’une ballade en barque le 4 juillet 1862 « Alice et le monde souterrain » soit « Alice in Underworld », mais sa destinatrice s’entêta à le prononcer Wonderland, et le mode souterrain devint le pays des merveilles. Lewis Carroll fit publier le livre sur conseils de ses amis en 1865 en y effectuant quelques changements dont des références à la famille Liddell. Alice Liddell conserva cet exemplaire jusqu’à la mort de son mari où elle du le vendre et il termina en 1928  au British Museum en remerciements pour les services de la Grande Bretagne durant la guerre, après être passé par plusieurs mains et plusieurs pays.

john-tenniel_3

Face au succès de son oeuvre Lewis Carroll embauche l’illustrateur John Tenniel (1820-1914) réalisera également les dessins du second livre « Alice de l’autre côté du miroir » pour Noël 1871.

Ces dessins ont largement inspirés Disney et sont d’ailleurs dans le domaine public.

« Alice aux pays des merveilles » des studios Disney sort en 1951 il a été réalisé par Wilfried Jackson a qui nous devons également Peter Pan, Cendrillon et Pinocchio. Walt Disney qui tient à la beauté de l’enfance tout comme Lewis Carroll disait  » Trop de gens grandissent. Là est le véritable mal de notre monde, trop de gens grandissent.Ils oublient. Ils oublient qu’un jour ce que c’est d’avoir 12ans. Ils toisent les enfants et les considèrent comme inférieurs. Et bien je ne ferai jamais cela. »

Ward_Kimball

J’ai découvert avec plaisir le nom de Ward Walrath Kimball , qui s’est éteint en 2002.

Il était le papa de TweedleDee et Tweedledum, du Cheschire Cat, et du chapelier toqué. Mais aussi des corbeaux de Dumbo, de Jiminy criquet, et de Lucifer le chat dans Cendrillon.

Au programme de ce dessin animé un lapin blanc, un chapelier toqué, un dodo et une ribambelle de compagnons souvent attendrissants et parfois inquiétants.

A_MG_Alice_LogoL’univers d’Alice Madness Returns du studio Electronic Arts et développé par Spicy Horse et bien plus sombre, bien plus glauque et bien plus terrifiant. Son histoire débute avec le jeu « American McGee’s Alice » créé par American James McGee, McGee a travaillé sur l’animation de nombreux jeux tels que les Sims, Doom ou encore Quake et Quake 2. Il a rejoint Electronic Arts en 1998 pour Alice puis les a quitté pour monter sa propre maison de production de jeux videos et de films.

Alice sombre ici dans la folie suite au décès de ses parents dans un funeste incendie de 1863, elle est internée et va devoir trouver dans son imaginaire les clés pour sortir de sa folie.

Je vous mets en lien , un résumé de ce jeu qui selon moi mérite d’être testé.

American McGee’s Alice a vu le jour grâce aux illustrateurs Norman Felchle , et Zach Hall :

GALERIE NORMAN FELCHLE

Facebook > ici < Site > ici < Biographie Version Anglaise > ici <

GALERIE ZACH HALL

Galerie archivée > ici <

« Alice Madness returns » ou « Alice: Retour au pays de la folie » que nous connaissons davantage fait suite à « American McGee’s Alice » et je n’ai malheureusement pas encore pu tester ce premier opus, la série de jeux videos se base davantage sur « Alice de l’autre coté du miroir » le second livre de Lewis Caroll.

Ken_WongVous trouverez ici une comparaison de ces deux jeux.

À la direction artisque de ce studio de Shangaï, Ken Wong fait naître Alice Madness « We’re All Mad Here ».

Vous trouverez ici son site.

Et sa biographie > <.

Mes premiers moments sur Alice Madness Returns, m’ont permis de comprendre que le jeu prend tout son sens lorsqu’on le met en parallèle avec les oeuvres de Lewis Caroll et American McGee’s Alice. Sans les connaître, on perçoit des clins d’oeil, des éléments étranges qui déboulent d’on ne sait où, mais sans en comprendre réellement l’intérêt. J’ai également découvert le DLC « Weapons and dresses »  pour unlock cliquer-ici  et profitez d’armes et de robes originales ^^.

steamworkshop_webupload_previewfile_121133044_preview

Les clins d’oeil d’Alice Madness c’est comme regarder un film issu d’un livre sans avoir lu ce livre. D’ailleurs le succès d’Alide Madness a en partie été lié à la sortie d' »Alice aux pays des merveilles » de Tim Burton la même année 2010.

f3e0e66d2d55d73fbc73df4cb1eb51b8_largearticle-0-056E4951000005DC-212_468x691Toujours en compagnie de ses acteurs fétiches Johnny Depp et  Helena Bonham, le réalisateur, scénariste et producteur nous entraîne dans son univers si particulier et que nous aimons tant (avec notamment BeetleJuice, Batman, Edward aux mains d’argent, Sleepyllow, Bigfish, Charlie et la chocolaterie, Sweeney Todd ou encore Mars Attacks! la planète des singes et côté animé l’étrange noël de Mr Jack et les Noces funèbres).

Je vous conseille vivement d’écouter la bande son de Danny Elfman un pur régal !

Il est prévu en juin 2016 la sortie d’Alice de l’autre côté du miroir ( Trough the looking-glass) réalisé par James Bobin.

through-the-looking-glass171391.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De plus McGee n’arrête pas là son aventure avec la petite Alice, il compte bien faire voir le jour à son projet « Alice in Otherlands ». En bataille pour le rachat des droits d’Alice avec EA découvrez de sublimissimes artworks.

Soutenez-le et suivez toute l’actualité sur son facebook ou sur le site officiel.

Déjà plus de 200 000 dollars via kickstarter qui va permettre une série de courts métrages en attendant plus.

Un DVD Art of Alice in Otherlands est disponible entre autre, voici une partie des oeuvres en lien.

Ma galerie pinterest :

Image de fond par cyan-fox

Je vous conseille également l’article  de Mélanie Heurtevin Contes et bijoux

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY